Pourquoi l’allergie et comment la différencier du rhume ?

L'allergie : comment et pourquoi ?
L'allergie : Comment ça marche ?

L’allergie est une pathologie courante et bien connue de tous. Elle peut toucher indépendamment de l’âge, du sexe et peut apparaitre soudainement. En France, 1 personne sur 3 souffre d’allergie, 20 millions de personnes ! *

On distinguera trois types d’allergie : les allergies respiratoires (pollens, acariens, poils d’animaux), les allergies de contact (cosmétiques, lessives…) et les allergies alimentaires.

Mais qu’est-ce que l’allergie ?

L’allergie est une réaction disproportionnée de l’organisme face à des allergènes comme les pollens, la poussière ou les aliments. Si l’éviction de l’allergène est possible pour les allergies alimentaires ou de contact, l’allergie respiratoire liée à la présence d’allergènes dans l’air est quant à elle plus difficile à prévenir. 

Comment se manifeste une allergie respiratoire ? 

Chez une personne allergique, l’arrivée de l’allergène va être détectée par les anticorps de surface des cellules immunitaires de la muqueuse nasale. La fixation de l’allergène entraine la libération de molécules, comme l’histamine, destinées à défendre l’organisme contre cet allergène. La libération de l’histamine entraine une inflammation à l’origine d’un gonflement de la muqueuse et des symptômes typiques de la rhinite allergique. 

Nez bouché, écoulement nasal, éternuement… Autant de symptômes similaires à un rhume ou une autre pathologie ORL, pourtant certains signes permettent de reconnaitre une réaction allergique. Voici les symptômes typiques de la rhinite allergique, forme la plus courante des allergies respiratoires :

  • Écoulement nasal
  • Éternuement à répétition
  • Obstruction nasale bilatérale, les deux narines sont bouchées
  • Démangeaison nasale

Si le symptôme pour lequel vous envisagez de prendre un traitement évoque une infection Covid19, contactez votre pharmacien ou votre médecin.

Certains éléments externes, dans notre environnement quotidien, peuvent aussi accentuer les symptômes. Par exemple, la pollution atmosphérique peut favoriser le développement de nouveaux allergènes, mais également stresser certaines plantes qui vont plus polliniser.

Le cycle des saisons, et donc de pollinisation des plantes, peut également être un facteur déclencheur des allergies. Retrouvez tous nos conseils pour limiter vos réactions allergiques lors des saisons polliniques.

 

*Données INSERM

Les solutions HUMER

Nos solutions HUMER pour l'allergie

2022-05-18T10:08:56+02:00

D’autres cookies sont utilisés pour vous offrir une meilleure expérience, vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.