Nos conseils/Gorge irritée, toux, voies respiratoires encombrées, comment se soigner de manière naturelle ?

Gorge irritée, toux, voies respiratoires encombrées, comment se soigner de manière naturelle ?

Affaiblissement des défenses naturelles, fatigue et baisse d’énergie : la saison hivernale met notre organisme à rude épreuve. En première ligne face au froid, à la pollution et aux microbes, nos voies respiratoires en sont les premières victimes. Bien que majoritairement bénins, des désagréments tels que toux, irritation de la gorge, et encombrement des voies respiratoires peuvent gêner au quotidien. Heureusement, ils peuvent être soulagés naturellement.

Protégez vos voies respiratoires des agressions 

Pour soulager naturellement vos voies respiratoires, limitez d’abord les sources d’irritation provenant de l’environnement. Ne les exposez pas… :

  • Au tabac : ne fumez pas !
  • Au froid : à l’extérieur, portez un foulard et évitez la pratique du sport d’endurance par temps glacé et sec,
  • A la sécheresse : buvez régulièrement et de préférence chaud (infusion, thé) pour bien vous hydrater. Ne chauffez pas excessivement votre habitat, en particulier votre chambre. Humidifiez l’atmosphère à l’aide d’un humidificateur ou d’un bol d’eau placé sur un radiateur,
  • Aux irritants : évitez les lieux pollués par la circulation ou enfumés, aérez régulièrement vos lieux de vie pour les oxygéner et éliminer les microbes ainsi que les substances irritantes ou allergisantes (tabac, poussières, parfums, aérosols…).

Comment apaiser une gorge irritée1 de manière naturelle ?

Gorge qui gratte, qui pique, qui brûle… Ces sensations sont très inconfortables ! Pour les diminuer :

  • Faites des gargarismes à l’eau salée : ce remède maison peut aider à soulager le mal de gorge,
  • Buvez des infusions au miel : la combinaison de l’hydratation, de la chaleur et du miel est reconnue pour adoucir naturellement la gorge,
  • Sucez des pastilles pour la gorge disponibles en pharmacie : non seulement elles stimulent la production de salive qui calme l’inflammation, mais elles contiennent également des substances adoucissantes (miel, plantes) qui contribuent à apaiser la sensation de gorge irritée.

Astuces :

  • Ne forcez pas votre voix et ne vous raclez pas la gorge,
  • Dans vos menus, privilégiez les aliments froids, mous ou liquides.

Comment diminuer la toux et l’encombrement des voies respiratoires ?  

La toux est gênante, fatigante et peut empêcher de bien dormir. Plusieurs solutions naturelles sont à votre portée pour la calmer :

  • Prenez des infusions au thym, une plante aromatique qui aide à apaiser les voies respiratoires,
  • Prenez des boissons chaudes additionnées de miel, en particulier au coucher,

Astuces :

  • Si vous toussez la nuit, surélevez votre tête avec des oreillers,
  • Si vous avez aussi le nez qui coule, il est possible que vous toussiez parce que des mucosités coulent aussi dans votre gorge : mouchez-vous régulièrement.

Dois-je prendre un sirop antitussif2 ?

Si votre toux est grasse (ramène des crachats), ne prenez pas d’antitussifs : elle permet d’évacuer le mucus qui encombre vos voies respiratoires. Si votre toux est sèche, demandez conseil à votre pharmacien : il vous indiquera quel antitussif prendre si vous le souhaitez. Attention, certains médicaments sont contre-indiqués chez l’enfant, l’adolescent, la femme enceinte et certains adultes, lisez attentivement la notice.

– prendre une infusion au thym, une plante aromatique  qui aide à apaiser les voies respiratoires
– éviter de fumer et s’éloigner des endroits enfumés
– éviter les irritants qui peuvent déclencher ou prolonger la toux (parfums, aérosols)
– si vous toussez la nuit, surélevez votre tête avec des oreillers
– la prise de miel peut avoir un effet adoucissant sur la gorge, essentiellement avant le coucher
– si votre toux est grasse : ne prenez pas d’antitussifs
– votre toux est sèche : demandez conseil à votre pharmacien, il vous indiquera quel antitussif prendre si vous le souhaitez. Attention certains médicaments sont contre-indiqués chez l’enfant, chez l’adolescent, la femme enceinte et chez certains adultes, lisez-bien la notice

Dans quels cas dois-je consulter mon médecin traitant3 ?

  • Si votre état ne s’améliore pas après 5 jours d’automédication (2 jours chez l’enfant),
  • En cas de fièvre supérieure à 38,5°C pendant plus de 3 jours,
  • En cas de symptômes persistant au-delà de 7 jours, inhabituels ou inquiétants : vomissements, gonflement d’une paupière, maux de tête importants, difficultés respiratoires, douleurs à l’oreille, rougeurs ou taches sur la peau, etc.,
  • Si votre toux ou maux de gorge perturbent vos activités quotidiennes,
  • Si une fatigue importante persiste plus d’une semaine,
  • Si votre toux s’aggrave progressivement ou devient chronique (elle dure plus de 3 semaines).

 

[1] Assurance Maladie / Site Web Ameli.fr : Mal de gorge : que faire ? MAJ 14/11/2019 : https://www.ameli.fr/bas-rhin/assure/sante/themes/mal-gorge/que-faire-consultation-medicale [2] Clere N. Toux et maux de gorge : quel conseil officinal ? Actualités Pharmaceutiques, 2013, 52(530), 38–41 [3] Assurance Maladie / Site Web Ameli.fr : Comment calmer la toux et quand consulter ? MAJ 14/11/2019 : https://www.ameli.fr/bas-rhin/assure/sante/themes/toux/calmer-toux-cas-faut-consulter

Les solutions HUMER

Nos solutions HUMER pour la gorge

Nos solutions HUMER pour la toux et les bronches

2020-09-09T16:07:38+02:00

D’autres cookies sont utilisés pour vous offrir une meilleure expérience, vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.