La photothérapie

Humer Photothérapie


La photothérapie est une méthode de traitement non médicamenteuse basée sur les propriétés naturelles de la lumière. Reconnus de longue date dans différentes affections de la peau, ses bienfaits sur la rhinite allergique sont aujourd’hui prouvés.

Petite histoire d’une invention lumineuse

La lumière du soleil a été utilisée depuis des temps anciens pour soigner différents troubles de santé. A la fin du XIXe siècle, l’avènement de l’éclairage électrique et la meilleure compréhension du spectre lumineux ont contribué à l’apparition de la photothérapie (thérapie par la lumière), une forme moderne et plus maîtrisée de l’héliothérapie (thérapie par le soleil). En 1903, un médecin danois, le Dr Niels Ryberg Finsen, qui avait constaté dans sa jeunesse les bienfaits de la lumière sur sa propre santé, recevra le prix Nobel de médecine pour ses travaux pionniers sur les différents rayonnements solaires et les vertus de la photothérapie. Il a participé au développement de cette méthode pour soigner des maladies de peau et des maladies infectieuses. Au fil du temps, la photothérapie a bénéficié d’importantes améliorations techniques. Depuis les années 50, elle est employée pour traiter la jaunisse des nouveau-nés1 , soulager la dépression saisonnière et améliorer de nombreuses maladies de peau.

La photothérapie, comment ça marche ?

La photothérapie est une méthode de traitement par la lumière à partir de son spectre naturel allant des ultraviolets à la lumière visible (de la lumière bleue à la lumière rouge) jusqu’aux infrarouges.

Les appareils de photothérapie diffusent des longueurs d’onde lumineuses différentes selon l’effet recherché.

 

Par exemple, les UV sont utilisés pour traiter certaines maladies de peau.

 

La lumière visible, est utilisée pour soulager la dépression et les troubles du sommeil.

Les lumières rouge et infrarouge sont employées pour diminuer les douleurs musculaires et pour favoriser la régénération des tissus en accélérant les capacités du corps à se guérir lui-même2.

Slide Slide Slide Slide

La force de la lumière comme complément aux traitements médicamenteux pour les symptômes de la rhinite allergique

Depuis quelques années, la photothérapie est employée pour réduire les symptômes liés la rhinite allergique.
Des études scientifiques avaient déjà permis de confirmer ses effets bénéfiques grâce à l’utilisation de la lumière visible.

100%

DES PATIENTS

ayant des symptômes sévères de rhinite allergique (nez qui coule, démangeaisons nasales, nez bouché, éternuements) avant utilisation de la photothérapie ne ressentent plus de symptômes sévères après 3 semaines d’utilisation**.

**contre 40% dans le groupe placebo

 

Elle représente donc une alternative ou un complément pour toutes les personnes souffrant de rhinite allergique et souhaitant favoriser une approche non médicamenteuse, pour compléter ou diminuer un traitement par antihistaminique*3 4 5.

1Grzybowski A, Sak, J, Pawlikowski J : A brief report on the history of phototherapy. Clinics in Dermatology, Vol. 34, Issue 5, Sept-Oct. 2016, p.532-537

2Cotler HB, Chow RT, Hamblin MR, Carroll J. The Use of Low Level Laser Therapy (LLLT) For Musculoskeletal Pain. MOJ Orthop Rheumatol. 2015;2(5):00068.

3Cho, HK, Jeong YM, Lee HS, Lee YJ, Hwang SH (2015). Efficacy of Endonasal Phototherapy for Relieving the Symptoms of Allergic Rhinitis: Meta-Analysis. American Journal of Rhinology & Allergy 2015, 29(4), 283–291

4NICE UK : Intranasal phototherapy for allergic rhinitis. Interventional procedures guidance [IPG616]. Published date: 13 June 2017.

*Kennedy R, Robertson L. Study on the effect of phototherapy for inhibition of symptoms associated with allergic rhinitis. European Annals of Allergy and Clinical Immunology, Vol 52, N.2, 66-73, 2020

5Emberlin JC, Lewis RA : Pollen challenge study of a phototherapy device for reducing the symptoms of hay fever, Curr. Med. Res. Opin. 25 (7) 2009, p. 1635-1644

2021-03-29T18:35:39+02:00

D’autres cookies sont utilisés pour vous offrir une meilleure expérience, vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.