Pathologies/Bouchon de cérumen

Le bouchon de cérumen

Pathologie Bouchon de cérumen
Pathologie Bouchon de cérumen

Appelé familièrement « cire d’oreille », le cérumen est une substance que fabrique notre corps pour protéger nos oreilles : il ne faut donc pas chercher à le retirer à tout prix ! Mais quand il s’accumule et durcit dans le conduit auditif, un bouchon peut se former. Oreille « pleine », bourdonnements, audition altérée, démangeaisons… : de désagréables sensations peuvent apparaître.

Pourquoi ça m’arrive ?

Le cérumen est une substance jaune-brun de texture cireuse sécrétée par des glandes situées dans nos deux conduits auditifs externes, ces petits tuyaux allant de l’orifice du pavillon jusqu’au tympan de chaque oreille. Il sert principalement à protéger l’intérieur des oreilles d’éventuelles agressions comme l’eau, les poussières et les microbes ainsi qu’à éliminer les débris et les peaux mortes.

Normalement, le cérumen s’écoule spontanément hors de l’oreille en toute petite quantité, au fur et à mesure de sa production, avec l’aide des mouvements quotidiens de la mâchoire. Cependant, un « bouchon » peut se former quand le cérumen s’accumule excessivement et durcit dans le conduit auditif.

Les bouchons de cérumen sont favorisés par :

  • L’utilisation répétée de cotons tiges qui ont tendance à « pousser » le cérumen vers le fond de l’oreille,
  • Le port régulier d’aides auditives, de protections anti-bruit ou d’écouteurs intra-auriculaires,
  • Les baignades, car l’eau fait gonfler le cérumen.

Enfin, certaines personnes ont un conduit auditif de forme particulière, très étroit par exemple, ou sécrètent naturellement beaucoup de cérumen. Elles sont donc plus vulnérables à l’apparition de bouchons.

Selon les études1, environ 1 adulte sur 20, 1 enfant sur 10 et 1 personne âgée sur 3 présentent un excès ou un bouchon de cérumen.

Comment le bouchon de cérumen se manifeste-t-il ?

La présence d’un bouchon de cérumen peut se traduire par :

  • Une sensation d’oreille bouchée, « bloquée » ou « pleine » ;
  • Une baisse d’audition progressive et modérée ;
  • Des bourdonnements d’oreille ;
  • Des démangeaisons ou des inconforts au niveau du conduit auditif ;
  • Parfois, des vertiges ou de la toux.

Attention, si vous avez d’autres symptômes comme des douleurs intenses dans l’oreille, un écoulement, une surdité brutale ou de la fièvre, il ne s’agit sans doute pas d’un « simple » bouchon de cérumen : consultez votre médecin sans délai.

Comment le bouchon de cérumen évolue-t-il ?

Un bouchon de cérumen est gênant mais dans la grande majorité des cas, pas dangereux. Néanmoins, il peut devenir plus gros et plus dur avec le temps, ce qui peut entraîner des irritations du conduit auditif et des difficultés supplémentaires pour son extraction.  Chez les personnes âges, il peut conduire à une perte d’audition attribuée à tort au vieillissement.

Comment le soigner ?

L’oreille est un organe fragile. Pour éviter toute lésion du conduit auditif ou du tympan, ne tentez pas de retirer un bouchon de cérumen avec un coton-tige, un petit objet (trombone, capuchon de stylo, allumette…) ou le jet d’eau d’une brosse à dent électrique.

Il est recommandé d’utiliser une solution auriculaire cérumenolytique, autrement dit destinée à ramollir et dissoudre ce bouchon de cérumen : différents produits sont disponibles en pharmacie. Sollicitez si besoin le conseil de votre pharmacien et consultez la notice pour l’employer correctement. Attention, ils sont contre-indiqués si vous avez une otite ou un tympan perforé, par exemple à la suite d’un traumatisme.

Si malgré l’utilisation du produit le bouchon est toujours présent, consultez votre médecin. Celui-ci possède l’expertise du geste et l’outillage médical lui permettant d’extraire le bouchon de cérumen sans danger et sans douleur. Si vous avez eu recours à un produit cérumenolytique avant de consulter, le médecin retirera le bouchon plus facilement.

Découvrez notre nouveau spray à l’eau de mer hypertonique destiné à la prise en charge des bouchons de cérumen.

Au quotidien, l’usage d’un spray dédié à l’hygiène de l’oreille comme HUMER – HYGIÈNE DE L’OREILLE peut également permettre de prévenir l’apparition des bouchons de cérumen.

[1] Schwarz RS et al : Clinical Practice Guideline (Update): Earwax (Cerumen Impaction). Otolaryngology– Head and Neck Surgery 2017, Vol. 156(1S) S1–S29

Site Web de l’Assurance Maladie : Bouchon de cérumen : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/bouchon-cerumen

Les solutions HUMER 

Nos solutions HUMER pour dissoudre les bouchons de cérumen

Nos solutions HUMER pour prévenir l'apparition de bouchons de cérumen

2020-09-01T09:06:28+02:00

D’autres cookies sont utilisés pour vous offrir une meilleure expérience, vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.