Comment prendre soin d’une gorge sensible ?

Mal de gorge enrouement
Mal de gorge enrouement

Avez-vous la gorge qui gratte, brûle ou chatouille, la voix qui s’enroue ou casse ? Ces gênes sont fréquentes, et pas seulement en hiver ! Véritable carrefour entre nos voies aériennes et digestives, notre gorge nous permet de respirer, de déglutir, de manger, de parler. Elle est donc essentielle à notre fonctionnement, mais aussi sensible aux agressions et très exposée au quotidien. Prenez-en soin en douceur.

Chaque jour, notre gorge peut être soumise à des agressions qui lui parviennent de l’extérieur, par la bouche ou par le nez, et qui la fragilisent : aliments acides, épicés ou trop chauds, air trop froid ou trop sec, pollution, tabac, fumées, poussières, certains médicaments à inhaler… Elle peut parfois aussi subir des agressions internes comme l’acidité de l’estomac remontant au-delà de l’œsophage. Même efficace, sa muqueuse protectrice peut être débordée par ces irritants. Résultats : des sensations de gêne, de sécheresse, de brûlure et de picotements qui obligent à se râcler la gorge. Si le larynx est touché, l’inflammation peut nous enrouer ou même nous laisser « sans voix ».

De multiples causes d’inconfort

Le larynx peut aussi être victime de « surmenage vocal », chez les personnes qui crient ou parlent trop fort ou trop longtemps. Certaines professions y sont plus vulnérables : les enseignants, les entraîneurs sportifs, les chanteurs, les guides touristiques… Enfin, la gorge peut aussi subir nos émotions : par exemple, la peur assèche la bouche et le trac peut donner rendre aphone.

Le saviez-vous ? 1/4 des enseignants souffriraient de fatigue vocale

Enfin, les maux de gorge accompagnent un grand nombre de troubles respiratoires fréquents, d’origine microbienne (rhumes, grippes, angines…) ou allergiques (rhume des foins, allergies aux acariens..). Ils ont donc d’innombrables occasions d’apparaître, en particulier en cas de muqueuses sensibles et face à un ou plusieurs facteurs de risque. Il est donc aussi important de déterminer ce qui favorise l’inconfort que de le soulager.

Nos conseils pour prendre soin de votre gorge

  • Si vous fumez, arrêtez : le tabac est une cause majeure d’irritations persistantes de la gorge (90% des laryngites chroniques). Demandez une aide au sevrage tabagique à votre médecin ou pharmacien ;
  • Limitez la consommation d’alcool ;
  • Evitez les atmosphères polluées par le tabac, les fumées, les poussières et les émanations de produits chimiques. Si vous y êtes exposé(e) par votre profession, portez les équipements de protection adaptés ;
  • Ne vous exposez pas à l’air froid et sec, surtout par climatisation, et installez un humidificateur dans votre chambre ;
  • Limitez les épices fortes et le sel de votre alimentation et buvez suffisamment afin de maintenir votre gorge lubrifiée et prévenir la déshydratation ;
  • Si vous êtes allergique, évitez soigneusement de vous exposer à votre allergène (poils de chat, acariens, moisissures…).

En cas de gêne :

  • Humidifiez régulièrement votre gorge avec des inhalations ou des gargarismes d’eau tiède salée : 1 cuillerée à thé de sel dans une tasse d’eau ;
  • Si vous avez trop forcé sur votre voix, mettez-la au repos quelques jours. Et attention : chuchoter n’arrange rien !
  • Prenez des douches chaudes, respirer la vapeur soulage la gorge ;
  • Reposez-vous suffisamment. Pour dormir, surélevez votre tête avec un oreiller supplémentaire ;
  • Buvez des tisanes non brûlantes à base de plantes adoucissantes et sucrées avec du miel ;
  • Sucez des pastilles pour le mal de gorge. Non seulement elles stimulent la production de salive qui lubrifie et calme les muqueuses irritées, mais elles contiennent aussi des substances reconnues pour adoucir pour la gorge, comme des extraits de plantes bienfaisantes.

 

Consultez votre médecin si vos gênes persistent et/ou s’accompagnent d’autres symptômes tels que douleurs à l’estomac, difficultés à respirer ou à déglutir, fièvre, douleurs articulaires, douleur à une oreille, gonflement au niveau de la gorge.

 

Sources :

Babin E, Lemarchand V, Comoz F, Edy E : Laryngites chroniques de l’adulte, EMC – Oto-rhino-laryngologie 2 (2005), Vol 2, n°4, p. 420–431

Collège des médecins de famille du Canada : Les maux de gorge, soulager le mal de gorge, Info Santé, 2011

Vazel L, Martins, Potard G, Marianowski R : Pharyngites chroniques, EMC – Oto-rhino-laryngologie 2 (2005), Vol 2, n°1, p. 83-91,

INRS : Troubles de la voix chez les enseignants, DMT, Documents pour le médecin du travail n°98, 2004, p.221-238

Site Web Vidal : la phytothérapie dans le traitement du mal de gorge : https://www.vidal.fr/maladies/nez-gorge-oreilles/angine-mal-gorge-adulte/phytotherapie-plantes.html

Site Web Clevland Clinic : Sore Throat Remedies That Actually Work : https://health.clevelandclinic.org/sore-throat-remedies-that-actually-work/

Les solutions HUMER

Nos solutions HUMER pour adoucir la gorge

Nos solutions HUMER à base de miel de Manuka

Nos solutions pour soulager la douleur des maux de gorge

2021-10-11T17:24:15+02:00

D’autres cookies sont utilisés pour vous offrir une meilleure expérience, vous pouvez accepter ou refuser leur dépôt.